La psychothérapie

La psychothérapie, pour qui ? Pour quoi ?

Chacun est susceptible de rencontrer des difficultés dans sa vie. J’accueille enfants / ados et adultes qui cherchent un soutien pour résoudre ou atténuer des difficultés liées à :

– la souffrance quelle qu’elle soit (intime, relationnelle, professionnelle comme la souffrance au travail)
– les addictions (alcool, drogue, tabac, troubles du comportement dont alimentaire),
– les dépressions (anxiété, angoisses, ruptures, solitude, perte de sens, crainte de la mort, deuil),
– les somatisations (maux physiques, troubles de la sexualité).

Qu’est-ce que la psychothérapie ?

La psychothérapie est une voie possible pour toute personne désirant un mieux être pour elle-même. Est-ce la souffrance psychique de difficultés éprouvées dans une(des) relation(s) (amoureuse, familliale, sociale, professionnelle), ou la souffrance physique à laquelle la médecine n’apporterait que des réponses partielles (insomnie, somatisations, difficultés sexuelles) ? Ou encore, est-ce la sensation de ne pas pouvoir exprimer tout son potentiel (comme retrouver toujours le même type de freins ou d’obstacles)… voire un peu tout à la fois ?!?

L’espace thérapeutique respectueux et confidentiel devient alors le lieu d’expression des situations vécues et de leurs éprouvés. L’émergence d’images et d’autres situations permet de faire des liens – parfois de délier – et de mieux comprendre son propre parcours de vie. Cette étape ouvre la voie à l’expression des élans du sujet. Car les prises de consciences n’engendrent pas systématiquement les changements désirés, il y a à s’atteler à inventer pour les mettre à l’œuvre.

Entrer en psychothérapie, c’est prendre soin de soi ! Se sentir dans une impasse, ne plus croire en ses capacités ou qu’un mieux-être est possible… Rencontrer des difficultés moralement (idées noires), physiquement (symptômes persistants) et/ou dans ses relations, la psychothérapie propose alors une voie d’exploration dans laquelle s’engager. Là, dire et déposer ce qui est difficile puis se penser (panser) pour mieux vivre.